Les sciences participatives en montagne
Vous êtes ici : Accueil > Résultats > Bilan de la saison

Bilan de la saison

Année chaude ou année froide, décalage des évènements phénologiques... Comment la flore s'adapte-t-elle au climat, saison après saison ? Les chercheurs font un bilan au printemps et à l'automne pour nous éclairer sur le phénomène.

Bilan de l'automne 2016

Avec un mois de septembre particulièrement chaud la sénescence des espèces a été observée plus tardivement que la moyenne. À contrario, le mois d’octobre avec des températures bien plus froides que la normale a permis de limiter le retard du changement de couleur du feuillage.

On constate que cette année dans les Alpes, le début de changement de couleur des feuilles pour les trois espèces étudiées a été plus tardif que la moyenne : + de 4 jours à basse altitude et + 3 jours au dessus de 1000 mètres. Dans l’ensemble les débuts de changement de couleur se sont produits aux alentours du 15 octobre.

La senescence marque la fin de la saison de croissance et la mise en place de différents processus qui permettront à l’arbre de faire face à l’hiver, dont l’entrée en dormance.

Les stades de sénescence comme le début de changement de couleur des feuilles sont pilotés par deux facteurs environnementaux : la température et la photopériode (la durée du jour). Si le fonctionnement de l’entrée en senescence reste une question de recherche encore peu étudiée aujourd’hui, l’hypothèse la plus plausible explique le phénomène par une somme de températures froides que l’arbre reçoit dont la vitesse de cumul est régulée par la photopériode.

Indice d’automne


Indice d'automne

Figure : Indice de d’automne depuis 2006 pour les sites Phenoclim situés en dessous de 1 000 mètres (orange) et au dessus de 1 000 mètres (jaune).

Un indice d’automne nous permet d’estimer de façon globale la réaction de la phénologie des végétaux.

L’indice d’automne est calculé sur toutes les données de début de changement de couleur des feuilles des espèces suivies dans Phenoclim (Mélèze, Bouleau, Sorbier). Il représente par année et par classe d’altitude la précocité ou la tardivité en nombre de jours par rapport à la moyenne. La moyenne est calculée sur toutes les années et est dépendante de la classe d’altitude et de la région de chaque site.

Le climat


Évolution de la température moyenne journalière

Évolution de la température moyenne journalière en 2016 comparée à la moyenne depuis 2007

Pour évaluer l’influence du climat sur la végétation, on observe ici l’évolution de la température moyenne journalière sur deux sites Phénoclim : Montroc (74) à 1410 mètres et Mens (association Terre Vivante 38) situé à 700 mètres. La courbe bleue représente l’année 2016 et la courbe noire en pointillés correspond à l’évolution moyenne depuis 2007.

Les températures moyennes journalières de l’été 2016 furent dans la moyenne de la période 2006-2015. Que ce soit dans les Alpes du Sud ou dans les Alpes du Nord, à basse ou haute altitude, les températures du mois de septembre ont été particulièrement élevées. Quant au mois d’octobre il fût plus froid que la normale. Ces variations ont impacté en partie la végétation, provoquant une senescence plus tardive que la moyenne. Le mois de septembre particulièrement chaud a retardé le changement de couleur des feuilles qui ont commencé à recevoir la quantité de froid nécessaire au mois d’octobre. 

La participation

Cet automne nous avons récolté 247 observations réparties sur 31 sites. Le bouleau est l’espèce la plus suivie (118 observations sur 24 sites), ensuite viennent le mélèze (69 observations sur 13 sites) et le sorbier (60 sur 15 sites).

 

Evolution du nombre d'observations depuis 2005

Figure : Evolution du nombre d’observations automnales depuis 2005 par massif montagneux.


Évolution du nombre de participants par catégories

Figure : Répartition par catégories des participants des sites suivis à l’automne 2016. 


Bilan de la saison précédente : Bilan de printemps 2016

Actions sur le document

Précédent bilan

Bilan de printemps 2016

Automne 2016

Indice d'automne

Basse altitude : + 4 jours
Haute altitude : + 3 jours

Valeurs par rapport à la moyenne 2006-2016 des données Phénoclim

Le climat

Moyenne des températures : + 0,65° C en automne par rapport à la normale 1981-2010

Données de l'Observatoire savoyard du changement climatique dans les Alpes du Nord