Les sciences participatives en montagne
Vous êtes ici : Accueil > Participer > Retour des oiseaux migrateurs

Retour des oiseaux migrateurs

Tout comme les rythmes saisonniers des végétaux, ceux des animaux sont observés au cours du temps. Le suivi d’espèces des deux règnes est indispensable pour mieux appréhender les conséquences, à l'échelle de l'écosystème, d’éventuels décalages entre faune et flore sous l’effet du changement climatique.

http://www.flickr.com/photos/25622178@N08/8164847411

A travers le programme Phénoclim, le CREA s’intéresse au retour des oiseaux migrateurs dans les Alpes. Pour participer à l’observation de ces oiseaux, plusieurs étapes sont nécessaires :

Avant toute chose, il s’agit de choisir les oiseaux qui fréquentent les alentours de chez soi parmi les cinq espèces communes étudiées. Les ornithologues avertis pourront choisir leurs espèces dans une liste élargie de onze oiseaux, plus difficiles à reconnaitre.

Au printemps, il faut surveiller le retour des tous premiers oiseaux de chaque espèce. L’ensemble des individus nicheurs n’arrivera que plusieurs semaines plus tard, il faut donc veiller à ne pas manquer les premiers arrivés.

Il suffit ensuite d’entrer, sur le portail Internet dédié, le nombre d’individus, le lieu et la date à laquelle ils ont été observés.

La migration, en bref

Beaucoup d’oiseaux changent de lieu en fonction des saisons : un lieu pour se reproduire et élever les jeunes au printemps et un autre au climat plus clément pour s’alimenter en hiver.

Certains oiseaux viennent du Nord et se réfugient sous nos latitudes pour l’hiver. D’autres, au contraire, se reproduisent dans les Alpes à la belle saison puis rejoignent des régions plus favorables entre la zone méditerranéenne et les zones tropicales où ils trouveront plus de nourriture pour l’hiver.

 

Actions sur le document