Les sciences participatives en montagne
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Phénoclim à la COP21

Phénoclim à la COP21

Le Centre de Recherches sur les Écosystèmes d’Altitude était à Paris pendant la COP21 pour présenter ses travaux sur le Mont-Blanc et les enjeux de l’implication citoyenne dans le suivi de l’impact du changement climatique en montagne. Un atelier, organisé avec la Fondation Nicolas Hulot, était consacré au programme Phénoclim.
Phénoclim à la COP21

Charlotte Mader pendant l'atelier "Sciences participatives, biodiversité et climat" à la COP21

La Conférence de Paris de 2015 sur le climat, COP 21, a eu lieu du 30 novembre au 12 décembre 2015 pour permettre aux États de signer un accord pour décider des mesures à mettre en place pour limiter le réchauffement climatique. En parallèle des négociations officielles, l'Espace Génération Climat permettait à la société civile de présenter toutes les initiatives prises face au changements climatiques.

Dans ce cadre, Charlotte Mader, responsable de communication du CREA, a animé deux ateliers "Sciences participatives, biodiversité et climat" consacrés au programme Phénoclim. Ces 1h30 d'échanges ont permis à deux groupes d'une dizaine de personnes de découvrir les sciences participatives et le programme Phénoclim comme une des "Solutions COP 21". Avec l'aide d'Émeline Benz, responsable du réseau de sciences participatives de la Fondation Nicolas Hulot, ils ont échangé sur les résultats de plusieurs programmes de sciences participatives pour visualiser de manière concrète comment l’observation de la biodiversité qui nous entoure permet de mieux comprendre les effets des changements climatiques sur la faune et la flore.

Pour en savoir plus :

Le retour sur la COP21 du CREA à travers les réseaux sociaux sur Storify

Actions sur le document