Les sciences participatives en montagne
Vous êtes ici : Accueil > Mobile > Le protocole

Le protocole

Protocole scientifique Phénoclim : la flore

Rendez visite à vos plantes une fois par semaine au printemps et à l’automne. Lorsqu’un stade à suivre est atteint, notez la date.

En cas de non observation d’un stade, différenciez si :
- l’événement n’a pas eu lieu cette année (« stade absent »)
- vous n’avez pas pu faire l’observation (« stade non observé » : vacances, oubli…)
- l’arbre n’existe plus (« individu mort ou disparu »).

Si un de vos arbres ne peut plus être suivi suite à une perturbation (tempête, coupe,…) ou à sa senescence (arbre mort), indiquez « individu mort ou disparu ».  Puis chercher un nouvel individu pour le remplacer  (à enregistrer sur le site internet de Phénoclim).

Il arrive certaines années qu’un événement phénologique n’ait pas lieu. Par exemple, les frênes ne fleurissent pas tous les ans.

Au printemps

Commencez les observations aux premiers signes de réveil de la végétation et aidez-vous du calendrier indicatif.

Débourrement

Espèces concernées : épicéa, mélèze, bouleau verruqueux, bouleau pubescent, frêne, sorbier des oiseleurs, noisetier, lilas.

À la fin de l'hiver, repérez les bourgeons sur les branches des arbres. Le débourrement correspond à l'ouverture des bourgeons végétatifs (qui donnent les feuilles).

Notez la date d’ouverture des premiers bourgeons : environ 10% des bourgeons de l’arbre doivent être en phase d’ouverture. Les nouvelles feuilles sont visibles à travers les écailles du bourgeon.

Feuillaison

Espèces concernées : épicéa, mélèze, bouleau verruqueux, bouleau pubescent, frêne, sorbier des oiseleurs, noisetier, lilas.

Notez la date de déploiement des premières feuilles : environ 10% des feuilles de l’arbre. La feuille est entièrement ouverte, le pétiole apparent, la forme reconnaissable même si la feuille n’a pas sa taille adulte.

Pour les conifères, les jeunes aiguilles sont collées à la base du bourgeon, mais séparées au sommet.

Floraison

Espèces concernées : toutes les espèces.

Notez la date d'ouverture des premières fleurs : environ 10% des fleurs de la plante. Les pétales sont suffisamment ouverts pour laisser voir l’intérieur de la fleur.

Pour le lilas, le sorbier et le frêne, notez l’ouverture de la première fleur de l’inflorescence (grappe).

Pour le bouleau, le noisetier, l’épicéa et le mélèze, notez la libération de pollen par les organes mâles (châtons, cônes).

À l'automne

Commencez les observations lorsque les premières feuilles changent de couleur et aidez-vous du calendrier indicatif.

Changement de couleur des feuilles

Espèces concernées : mélèze, bouleau verruqueux, bouleau pubescent, sorbier des oiseleurs.

Début : Notez la date à laquelle les premières feuilles de l’arbre, soit environ 10% du feuillage, ont changé de couleur.

Moitié : Notez la date à laquelle la moitié des feuilles de l’arbre, soit environ 50% du feuillage, ont changé de couleur.

Attention : dans les deux cas, les feuilles qui sont déjà tombées au sol comptent dans le pourcentage observé. On considère l’ensemble du feuillage.

En hiver

Le relevé de l’enneigement est facultatif, mais très utile si vous avez un peu de temps à y consacrer.

Mesure de l'enneigement

Dans un lieu dégagé et plat dans votre zone d’étude, plantez dans le sol un bâton en bois gradué tous les 5 cm.
Dès qu’il neige, notez chaque matin environ à la même heure, ou le plus fréquemment possible, la hauteur du manteau neigeux. Si la hauteur de neige tombe entre deux graduations, arrondissez à la graduation supérieure.

Actions sur le document