Le réseau d'observateurs

En place depuis 2004, Phénoclim est l’un des plus anciens programmes de sciences participatives français qui s’appuie sur une communauté d’observateurs bénévoles. Phénoclim est ouvert à tous les résidents des 6 massifs montagneux français et transfrontaliers : Vosges, Jura, Corse, Alpes, Pyrénées et Massif Central - en France, Suisse, Italie et Espagne. le programme compte plusieurs centaines de zones d’études, allant d’environ 200 m à 2 000 m d'altitude.

 

 

Cliquez sur les points pour afficher les informations du bénévole et de sa zone d'étude. Utilisez les menus déroulants pour classer les données par année ou par catégorie de participant.

 

Localisation des bénévoles Phénoclim depuis le début du programme en 2004 - Carte mise à jour le 02/11/17.  

 

 

Les observateurs

La communauté Phénoclim regroupe plusieurs catégories de participants : des particuliers, des établissements scolaires, des centres de découverte (structures d’animation, d’éducation à l’environnement), des espaces protégés (parcs naturels nationaux, régionaux, réserves naturelles), des professionnels de l’environnement (forestiers, CREA Mont-Blanc…), et d’autres encore (entreprises, mairies…).

Encadrés directement par les chercheurs, les bénévoles se « professionnalisent » rapidement, même s’ils estiment « leur degré d’expertise en botanique moyen » - d'après une analyse sociologique du programme Phénoclim réalisée en 2014 par Bruno Strasser et Patricia Silveira de l’Université de Genève. Le programme touche aujourd’hui essentiellement des personnes averties, déjà sensibilisées aux questions environnementales et aux enjeux du changement climatique. Plus leur degré d’expérience augmente, plus les données sont fiables et utiles pour la science. Le CREA encourage également la participation des entreprises qui souhaitent soutenir les actions des chercheurs et impliquer directement leurs salariés dans un projet innovant et porteur de sens.

 

 

 

L’Observatoire des Saisons

Phénoclim est intégré à l’Observatoire des Saisons (ODS), qui a été initié par un Groupement de Recherche du CNRS (GDR Observatoire des Saisons) et réunit plusieurs initiatives complémentaires. Alors que Phénoclim est implanté sur les zones de montagne, l’ODS est un programme de science participative de suivi de la phénologie de la flore et de la faune mené en plaine à l’échelle de la France métropolitaine depuis 2008. L’ODS et Phénoclim travaillent en partenariat et partagent leurs données et résultats.

Le vaste réseau créé grâce à ces initiatives permet à de nombreux observateurs amateurs de démultiplier les données scientifiques et d’aider directement les chercheurs à faire progresser la science. Les plus anciennes données datent de 1349 (vigne). L’ensemble de ces contenus sont accessibles en ligne à tous. L’objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre les enjeux du changement climatique et d’offrir aux pouvoirs publics les outils nécessaires pour appréhender ses effets sur le territoire.